Auteur : Thierry P.

Test DJI Mavic pro sur le terrain

Le Mavic Pro revendique un format compact et pliable. A 1200 euros, l'aéronef est assez simple à utiliser et surpasse le Karma de GoPro, victime d'une grosse avarie fin 2016. Le Mavic est technologiquement plus performant. Il est d'ailleurs si performant qu'il en concurrence le Phantom 4 de la gamme supérieure. La taille du Mavic est compacte car replié, son encombrement n'excède pas 83 x 83 x 198 mm contre 411 x 117 x 30 mm pour le Karma de GoPro. Même un des petits drones très grand-publics parmi les plus connus - le Parrot Bebop 2 - n'est pas aussi petit. La compacité du drone de DJI est rendue possible grâce à un ingénieux système de repliement des 4 bras et hélices. Le rangement dure moins de 15 secondes. On peut ou non retirer les hélices pour faciliter le transport.

Lire la suite

Archiver ses photos de voyage : les solutions

À force de traiter des volumes de vidéos importants et personnels, on s'interroge légitimement sur le stockage de ses photos quand la place vient à manquer ou quand on souhaite "sécuriser" des souvenirs importants. La réflexion s'accélère depuis que les débits et les résolutions augmentent. Les photographes sont concernés au premier plan car l'augmentation des pixels couplé à l'usage des fichiers Raw, rend cruciale la question de l'archivage de ses données.

Lire la suite

Rencontres du 3e type

L e Devils Tower National Monument est un piton rocheux qui a la chance de ne pas être une maquette en carton-pâte mais un vrai édifice géologique dont Steven Spielberg s’est inspiré pour son fameux film « Rencontres du 3e Type », prédécesseur de E.T. Même si le film a plutôt mal vieilli,  cette merveille de la Nature a le mérite d’exister et vaut le détour.     crédit photo : Fontamama   scène d'Indochine Bande-annonce de Rencontres du 3e type de Steven Spielberg. On y « rencontre » le piton rocheux à 0.31″ entre autres, ainsi que dans toute la dernière...

Lire la suite

Photographier le Lac Maninjau à Sumatra

Des trombes d’eau déferlaient sur Padang, la deuxième plus grande ville de Sumatra, lorsque nous sommes arrivés. Un déluge pour nous. Juste une averse un peu forte pour les locaux,  habitués à ce que les éléments naturels se déchaînent (la région est régulièrement secouée par des tremblements de terre, sans oublier que Sumatra est à l’origine du Tsunami de 2004). Gentiment, un homme d’affaires trentenaire qui avait discuté avec nous dans l’avion vers Padang, nous a proposés de nous venir en aide. Nous avions prévu de prendre un taxi mais sa proposition était bien plus conviviale ! Sa femme, accompagnée de son enfant, était...

Lire la suite

Photographier des lieux sympathiques à Syracuse

Syracuse, ville de Sicile dont le nom fait déjà rêver… Au large, loin, très loin, au sud, les côtes de la Lybie à environ 500 kms à vol d’oiseau… Voici quelques bons plans à photographier ou filmer. Déjà la maquette de Syracuse qui illustre le haut de cette page est intéressante à capter. Elle se trouve au Musée Archéologique de Syracuse ???. La corniche et la baie La corniche est à voir bien évidemment. Je vous recommande un « point de vue » qui est vraiment chouette lorsque la lumière (divine ?) est avec vous. C’est depuis la Corniche à Ortega,...

Lire la suite

Filmer un gratte-ciel à Hô-chi Minh ville

Il est assez difficile de filmer (ou de photographier) Hô Chi Minh Ville, l’ancienne Saïgon, réminiscence d’une funeste période que les Américains et les vietnamiens ont connue. D’abord parce que la ville présente un intérêt moyen d’un point de vue iconographique… Ce n’est pas une cité qui a le charme et les particularismes d’Hanoi au nord, même si les deux cités partagent les mêmes inconvénients comme les dizaines de milliers de mobylettes et motos que l’on subit dans l’une comme dans l’autre (!). La densité de population y est également comparable (autour de 8,5 millions d’habitants à Ho Chi...

Lire la suite

Marseille, French Connection

Nous avons pris pour exemple le film French Connection II, dans lequel une scène célèbre présente la poursuite entre James Popeye (Gene Hackman) et Alain Charnier (Fernando Rey) autour du Vieux port de Marseille. Il s’agit probablement du film étranger (je mets donc Taxi de Luc Besson de côté) qui détaille le plus le vieux port de Marseille à l’époque. Le visage de la cité phocéenne a beaucoup changé avec Europort, le Mussem et la réhabilitation (parfois contestée) du centre ville mais le port de Marseille en lui-même est resté quasiment le même « décor » de cinéma et a paradoxalement...

Lire la suite