Imaginez : vous avez conçu une petite vidéo que vous voulez partager avec un groupe de voyageurs plutôt que de la rendre publique. En effet, votre vidéo ne regarde que ce groupe de voyageurs d’autant qu’il comporte des aspects « privés ». L’un s’est peigné avec un râteau, un autre a asséné deux ou trois énormités qui ont été immortalisées. Des blagues ont été enregistrées mais seuls ceux qui étaient présents peuvent en comprendre la saveur. 

Une deuxième motivation à rechercher une solution privée est de resserrer les liens d’une petite communauté : donner l’impression à votre auditoire que vous leur offrez une vidéo personnalisée que eux seuls verront, est un bon moyen.

Enfin il peut exister des motivations d’ordre « commercial ». Vous envoyez une maquette à un client mais ne souhaitez évidemment pas que la maquette soit  publique. La solution du Privé est la bonne.

Oui mais voilà, il n’y a pas une, mais deux solutions alternatives au mode public sur YouTube. Et leur fonctionnement est mal compris.

Mais beaucoup se posent la question de la différence entre le mode Privé et Non-répertorié puisque finalement, ce sont deux modes Privés ! La différence est pourtant fondamentale et souvent mal comprise. D’abord le mode privé est ultra (presque trop) « sécurisé » au sens où personne ne peut trouver votre vidéo hormis vous-même et ceux à qui vous avez communiqué le lien. Remarquez d’ailleurs que lorsqu’une vidéo bascule en privé, vous voyez toujours votre vidéo, ce qui peut (vous) induire en erreur. Est-elle bien invisible des autres ? Pour cela, repérer le petit cadenas qui s’affiche.

Ensuite, le mode Privé comporte une contrainte : il implique d’envoyer le lien à des personnes qui disposent déjà d’un compte Google / YouTube, car même si vous ajoutez leur adresse email dans la liste des amis, ils ne pourront pas se connecter sans compte Google / Youtube.

Ce n’est absolument pas le cas du mode non-répertorié qui est beaucoup plus libre. Vos contacts se contentent de cliquer sur un lien, sans avoir besoin de compte YouTube ni ne faire partie de vos abonnés youtubeurs.

Alors idéal le mode Non-répertorié ? Ben pas tout à fait. Votre vidéo est certes non-répertoriée mais elle est en réalité accessible : elle correspond à une URL qui peut être communiquée facilement. il suffit que dans un groupe, vous tombiez sur un petit malin (façon de parler) qui croit bon de placer le lien dans un Forum ou sur une application de partage et vous voilà avec une vidéo vue par la terre entière ou presque ! 🙂

 

Le mode alternatif le plus connu au mode public est le mode Privé, qui comme son nom l’indique rend votre vidéo visible uniquement par vous ou par un cercle plus large constitué de vos amis via une liste (Playlist). Les moteurs de recherche de YouTube ne ressortiront jamais votre vidéo. Vous pouvez créer autant de Playslist différentes que vous voulez. Vous pouvez même programmer votre vidéo (jour, heure) afin qu’elle passe de privé à public. Cas utile pour un événement sous embargo par exemple.

A côté du mode privé, existe le mode Non-répertorié (Unlisted) qui présente plusieurs avantages. Il est – comme le mode privé – de nature confidentielle et exempt de toute identification par les moteurs de recherche de YouTube. On ne peut pas non plus le trouver sur votre Profil YouTube, dans les recommandations, les vidéos connexes, etc. et bien sûr, Google ne le trouvera pas. Dans l’idée, il correspond un peu chez le au mode Privé avec mot de passe de Vimeo.

On communique le lien de sa vidéo en copiant-collant celui-ci. Vos amis n’auront plus qu’à cliquer dessus quand ils le recevront.

C’est le premier inconvénient du mode non-répertorié. L’adresse de la vidéo se présente comme l’URL de n’importe quelle vidéo. Vous en perdez tout le contrôle à partir du moment où elle est communiquée.

Le corollaire de cette situation est qu’une vidéo non-répertoriée (même 4K) est aspirable par n’importe quel aspirateur de vidéo, comme 4K Video Downloader par exemple. Imaginons un scénario volontairement « cata ». Vous montez un film de mariage. Vous envoyez votre vidéo quasi terminée via un lien non-répertorié aux mariés pour qu’ils la vérifient et vous règlent le montant de la prestation. Les mariés sont un peu chagrinés par la vidéo et décident de ne pas vous payer. S’ils sont mal intentionnés, rien ne les empêche d’aspirer tout de même la vidéo. Avec une vidéo privée, la vidéo n’aurait pu être téléchargée. Moralité : chaque paramétrage de Youtube, public, privé ou non-répertorié a ses conséquences pour vos vidéos de voyage.

Mais vous voilà à présent informés des avantages et des inconvénients des différents modes.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *