Bagdad Café est un film mythique de Percy Adlon sorti en 1987. Mythique par ses cadrages penchés, sa musique envoûtante, sa colorimétrie particulière, et ses personnages truculents mais néanmoins attachants. La version a été restaurée en 4K en 2018, motivation supplémentaire de voir ou revoir ce petit bijou cinématographique. L’action se déroule dans un bar-motel des États-Unis, perdu au milieu de nulle part, dans lequel débarque une tyrolienne (Jasmine incarnée par Marianne Sägebrecht) fraîchement séparée d’un mari vulgaire avec lequel elle s’est disputée en chemin. La patronne du bar, Brenda (incarnée par Carol Christine Hilaria Pounder), en burn-out, voit cette bavaroise, calme, ordonnée et méticuleuse arriver comme une intruse, mais la bonhomie et le sens de l’animation de l’allemande finiront par attirer la sympathie de tous les protagonistes de l’histoire : outre Brenda, Jack Palance sous les traits de Rudi Cox, peintre hippie qui vit dans sa roulotte, Darron Flagg sous les traits du fils de Brenda, Salomo, qui joue Bach au piano (en écho à la nationalité germanique de Brenda), ou encore sa fille, Phyllis, une post-adolescente délurée incarnée par Monica Calhoun. Avec une grande économie de moyens (une même unité de lieu : le bar, l’extérieur du bar, la roulotte de Cox, et la chambre de Jasmine), le film réussit le joli tour de force de décrire la solitude respective de personnages qui finiront par s’apprivoiser, et vivre ensemble des moments de communion. Une jolie fable décalée, pleine d’espérance sur la condition humaine.

Le Bagdad Café existe toujours sous cet acronyme (voir plus loin), on y mange des burgers américains. Il est resté intact. Même la roulotte de Jack Palance est là ! Seul le château d’eau de l’affiche du film, n’a pas résisté aux assauts du temps. Les propriétaires ont rebaptisé le lieu Badgad Café, suite au succès du film mais son ancien nom était différent :  Sidewinder Café. Quant à Bagdad, à l’instar de « Paris » situé au Texas, c’est une ville de Californie mais le titre original est « Out of Rosenheim » faisant référence à une ville allemande. Bagdad Café est donc une traduction… française que le propriétaire du bar a conservée. C’est sans doute pourquoi le Guide du Routard a popularisé l’endroit dans son édition de la côte Ouest des Etats-Unis. Du coup, les touristes français viennent admirer ce lieu mythique (et consommer). Pour l’anecdote, un autre bar, celui du film Duel, Le Chene French Cuisine, y propose de la cuisine française depuis bien des années

Le Bagdad Café est situé en Californie, à 200 kms au nord-est de Los Angeles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *