À chaque mois d’octobre, GoPro se renouvelle. Cette année encore, la firme californienne lance une Hero9 Black. Par rapport à sa Hero8 ou même sa Hero7, GoPro reste avec ses fondamentaux :  un cube qui fait de splendides images très stabilisées en plusieurs grands-angles au choix, qui est conçu pour filmer du sport ou d’autres usages mobiles. On récupère aussi les ingénieux modules de la Hero8 Black dont le module Medias qui permet de fixer un microphone.
 
Mais les ingénieurs n’ont pas chômé, ayant cette capacité étonnante d’avancer dans la continuité. Voici les changements constatés.
 
 
D’une part, la Hero 9 sort sans déclinaison de 3 modèles. D’autre part, GoPro va se passer de tout distributeur / revendeur. La raison est-elle à trouver dans la pandémie mondiale ? Peut-être. Il faut dire que 2020 s’est traduite par un licenciement de 20% des effectifs de GoPro, la marque californienne a visiblement besoin de compenser ses pertes. Notez que GoPro vend sur son site des accessoires de voyage qui peuvent être utiles au randonneur comme ce sac à dos GoPro. (comptez 100€ le sac).
 
 
 
Passons à présent aux caractéristiques techniques :
Capteur
Il n’avait pas bougé depuis la GoPro Hero3 ! Il affiche désormais 23,6 Mp au lieu de 12Mp, dont 20 Mp pour la Photo). Pour la photo, on sait que de belles photos, bien traitées en 12 Mp valent mieux que des vues en 20 Mp poussées sur un petit capteur. Nous verrons le résultat… En vidéo par contre, le capteur de 23,6 Mp permet d’enregistrer en 5K à 30fps, ou en 4K à 60fps. On peut aussi rester en FullHD. L’enregistrement en 5K permet d’extraire des images jusqu’à 14,7 Mp en 16:9. Pas mal.
 
 
 
Double écran
Outre le classique écran arrière, on dispose désormais d’un écran avant de contrôle de 1,4 pouces. Il était très attendu. Le gain annoncé de la batterie devrait compenser la consommation accrue des deux écrans.
Et ce n’est pas tout. L’écran arrière, tactile, en profite pour accroître sa taille (de 15%), grimpant à 2,27 pouces / 5,8 cm (contre 2 pouces / 4,0 cm). Cet agrandissement devrait permettre de mieux appuyer sur certaines touches à l’écran.
 
 
 
Hypersmooth 3.0 
L’Hypersmooth est un stabilisateur hors pair. Son efficacité était déjà étonnante sur les Hero7 et Hero8. Ce 3e Hypersmooth devrait donc surtout concourir à conserver l’horizon jusqu’au 5K en 4K60fps.
 
 
Objectif amovible
Une innovation qui permet de remplacer l’optique en place par une optique offrant une vue de 155°, la même que celle d’une caméra sortie en 2019, la GoPro Max. Cette optique est capable de pivoter à 360°. Ce Module d’objectif Max optionnel est proposé à 99,99 €. Ca commence à faire cher mais c’est de bonne guerre…
 
 
Capture planifiée
Nomme « Mode Scheduled », c’est une solution visant à planifier un enregistrement 24h à l’avance (au maximum). Peut s’avérer utile en vidéo animalière.
Poids 
Il est plus important, passant de 126 à 158 grammes. Sans doute la batterie est-elle la cause de ce surpoids. Mais cet embonpoint ne devrait pas changer la sensation, que la GoPro soit tenue à la main, au bout d’une poignée / perche ou a fortiori, fixée sur un support dédié.
 
 
Mode webcam sur PC et Mac
La tendance du moment. Mais une fonction qui ne va pas sans son lot de difficultés en général, selon le smartphone utilisé ou les vicissitudes de la connexion.
 
 
Batterie 
Elle passe de 1220 à 1720 mAh, en partie pour compenser la dépense énergétique plus grande causée par les deux écrans. 
 
 
Tarifs  
479,99 € sans abonnement. 
ou 379,98€ avec abonnement d’un an à GoPro (Stockage illimité dans le cloud +  remplacement de votre caméra en cas de casse)