Qui eût cru qu’un jour, le néologisme « Vanlife » ferait son irruption dans le langage des voyageurs et deviendrait même un mode de vie à part entière ? Dana Tentea et Stéphane Boitel connaissent plutôt bien ce domaine, eux qui viennent de publier aux éditions Eyrolles Vanlife et vie nomade, avec un sous-titre évocateur : « Vivre, voyager, travailler… sur les routes ».  Depuis 2016, les deux tourtereaux, fans de nature sauvage et de grands espaces, sont aussi co-auteurs du blog Le Monde de Tikal que certains amoureux du voyage ont eu l’occasion de consulter depuis la première aventure de ce couple nomade. Habitant Paris (personne n’est parfait…) ils ont tout lâché, lui l’informatique dans un grand groupe, elle son métier d’avocate en droits des affaires. Même en cherchant bien, difficile de trouver un quelconque rapport avec l’univers du Van ! 🙂

Dana et Stéphane se sont donc reconvertis. Elle en rédactrice Web, lui en développeur Web. Ils ont ainsi créé leur activité de photographe / vidéaste, raison transversale pour laquelle nous évoquons leur livre sur voyage-images.com.

En feuilletant les pages de leur livre, le lecteur découvre la vie en Van aménagé (ici un T3 que les connaisseurs reconnaîtront), qui n’est pas nouvelle en soi. Ce qui l’est davantage, c’est l’engouement que ce mode de transport suscite auprès d’une population de plus en plus éclectique, et rajeunie. Du reste, les auteurs consacrent plus d’un tiers du livre (plus de 80 pages) à des portraits d’autres nomades francophones et étrangers qui voyagent aussi en véhicule aménagé, et dont ils ont recueilli les témoignages. Ce qui est assez nouveau également, c’est cette tendance à concilier voyage, mode de vie et travail, ensemble qu’on peut regrouper sous l’appellation « digital nomadisme ».

Toujours est-il qu’il fallait bien un bouquin entier pour expliquer toutes les bonnes choses à connaître de la vie dans un Van quand on veut s’y épanouir et y travailler tout en voyageant !

Assez logiquement, le livre Vanlife et vie nomade aborde de nombreuses considérations pratiques et « existentielles » sur le voyage. Côté pratique, vous saurez comment trouver un Van, s’il faut en louer un, à quelle assurance recourir, comment scolariser vos enfants, comment téléphoner et utiliser le Web, ou encore la meilleure manière de voyager avec votre animal de compagnie. Côté existentiel, vous apprendrez comment coexister dans 6 À 10 m2 sans se bagarrer, se doucher, gérer la sécurité, comment et où dormir, etc.
 
Dana et Stéphane consacrent également deux longs chapitres à la vie professionnelle à bord d’un Van (« Vivre en Van mais de quoi ?« ) et au choix des destinations classées par continents (« Quelle destination choisir ?« ). À cette fin, ils ont opté pour une façon originale de présenter ces thématiques en relatant l’expérience d’autres Vanlifers qu’ils ont abondamment interrogés.

intéressant  

Les co-auteurs du blog Le Monde de Tikal évoquent paradoxalement moins leur activité de photographe et vidéaste au quotidien (c’est un peu dommage), mais expliquent de manière assez détaillée le long processus (sinueux), jalonné de différentes tentatives, qui a précédé à leur décision d’abandonner leur métier sédentaire et rémunérateur à Paris. Ils font aussi référence à un intéressant documentaire sur la vie sauvage qu’ils ont réalisé, mais ils n’en disent pas plus, sans doute car le thème est trop éloigné du sujet originel (le Van).

Concluons en précisant que l’ouvrage est assez richement illustré, à raison de 1 à 3 images par double page, avec un style de maquette plaisant où aucune page ne ressemble à une autre : un bon équilibre, à l’image de leur vie ?

 
 
Auteurs : Dana Tentea / Stéphane Boitel
Titre : Vanlife et vie nomade
Editeur : Eyrolles
Pagination : 208 pages
Parution : 20 Mai 2021
Prix : 23 euros

ACHETER AU MEILLEUR PRIX

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.