La première Osmo Pocket du chinois bien connu DJI (drones) avait déjà étonné, avec sa minuscule nacelle stabilisée. Elle revient sur le devant de la scène avec la Pocket 2 (sans « Osmo »). À quelques aspects près, on retrouve les mêmes fonctions, pour un poids identique (117 grammes). La forme est la même tout comme le coloris, l’autonomie, l’écran couleurs 1 », le type de nacelle 3 axes, le même mode vidéo UHD 50p / 60p à 100 Mbit/s. Même le tarif de 369 € est quasiment similaire. Malgré ces fortes similitudes, la Pocket change de capteur, à savoir une cible 1/1.7” de 64 Mp qui vient remplacer le petit capteur 1/2,3 » de 12Mp de l’Osmo Pocket 1. Et du coup, l’objectif peut s’élargir à 20mm, soit un angle de vue de 93°. Et ça, ça change tout !

Ce test présente les fonctions, caractéristiques et usages de la Pocket 2, selon une bonne vingtaine de critères. Quand c’est pertinent, je précise ses points forts / faibles par rapport à la starlette la plus connue, la GoPro (Hero9 Black).

Les voici  :

Stabilisation
La stabilisation mécanique, déjà très bonne sur l’Osmo, a été améliorée, la fluidité est très correcte : marcher, courir… La stabilité est sensiblement supérieure à celle de la GoPro.
 
Capteur / Cible
La Pocket2 bénéficie d’un capteur différent de 1/1.7 » de 64 Mp / 16 Mp contre 1/2,3 » 12Mp sur l’Osmo Pocket. La cible 1/1.7 » est même plus grande que celle du Mavic Air 2 (1/2 »). Le capteur plus grand de la Pocket 2 et l’ouverture à f/1.8 est une bonne nouvelle.
 
Champs de vision (angles)
On est passé de 80 degrés à 93 degrés (soit 20mm). Mais un seul angle face à GoPro.
 
Compacité / Maintien debout
La Pocket2 mesure  124.7 × 38.1 × 30 mm et pèse 117 grammes; elle tient mal debout. Toutefois elle profite d’une base avec un pas de vis qui permet de la fixer à tout trépied (celui du pack de la Pocket2) ou tout mini-trépied ou ventouse avec pas de vis 1/4’’.
 
PDC / Autofocus
La Pocket2 a amélioré son Autofocus qui était parfois défaillant sur l’Osmo ancienne version. Quand on s’auto-filmait, le visage pouvait devenir flou. Maintenant on a affaire à une formule hybride (détection phase + contrastes). La caméra fait à présent bien le point sur le visage sans hésiter. De plus, un léger flou – volontaire – est possible en arrière-plan, ce qui est intéressant en Vlog, votre visage est alors privilégié de l’arrière-plan…
 
Qualité image / Dynamique
Le capteur est un peu plus grand que chez GoPro et l’ouverture, également (f/1.8). Cependant, la dynamique de la Pocket 2 est très similaire à celle de la Hero9. La Pocket2 a un petit avantage : elle profite d’un mode HDR Vidéo accessible depuis l’application DJI Mimo dont la GoPro est dépourvue. AU moment où je l’ai testée, ce mode n’était pas dispo.
 
Zoom
Le capteur étant plus performant, DJI a incorporé un zoom qui utilise à fond le capteur 64 Mp. En mode Photo 64 Mp, le zoom de la Pocket2 atteint un 8x. En vidéo, DJI s’est limité à 4x zoom sans perte de qualité en 1080p. Ensuite la puissance du zoom dépend de la résolution : en 2,7K, le zoom descend à 3x et en 4K, à 2x. C’est mieux ainsi pour la qualité.
Écran
Le petit écran 1 pouce est tactile et en couleurs de 1′ mais avec un mobile, on bénéficie d’un bien plus grand écran.
 
Pro-modes / Profils
La Pocket 2 intègre un « Pro Mode »  : réglage des Iso, Balance des Blancs, Shutter, etc. ainsi que 2 Profils de couleurs : Normal ou D-CineLike.
 
Fonctions et Qualité photo
On peut basculer entre les formats JPEG er RAW. La résolution est de 16 Mp (4608 x 3456) ou 64 Mp (9216 × 6912) en 4:3 ou 16:9. Préférez le 16 Mp.
 
Résolutions / Fréquences / Débit
DJI a intégré 3 résolutions (4K, 2,7K, 1080p + Ralenti) avec presque autant de fréquences que chez GoPro. Le débit variable atteint de 80 à 100 Mbit/s, ce qui équivaut au débit élevé de GoPro. Pas vraiment de différence donc.
 
Ralentis / Accélérés
En 1080p seulement, on a du x4 et x8. Pas de recadrage. De bonne qualité, même à 240 fps. Pas de son.
 
Carte mémoire
Possibilité jusqu’à 128 Go avec des cartes SDHC/SDXC UHS-I classe 1 ou UHS-I classe 3.
 
Batterie / Autonomie
875 mAh : 140 minutes en 1080/30p (idem Osmo précédente).
Prise en mains
Sans smartphone associé, le manche de la Pocket2 assure une bonne prise en mains qui est cependant un peu courte. Avec smartphone, c’est un peu différent. La main gauche se cale sur le bord gauche du mobile et le droite tient le manche.
 
Suivi AF
L’ActiveTrack 3.0 est accessible via l’application DJI Mimo.
 
Étanchéité
Non-étanche et rien d’inclus d’office, même pas avec la version Bundle. Il faut aller chercher du côté des accessoires avec le boîtier étanche DJI Pocket 2 (55€), ce qui alourdit un peu la facture. Consolation : ce boîtier est capable de descendre à -60 mètres (comme chez GoPro) avec en sus deux supports de fixation pour plus d’options.
 
Lentille
La lentille est masquée par l’armature du Gimbal, en tout cas au repos.
 
Audio
La qualité audio de la Pocket2 est supérieure à la GoPro. Le timbre des voix est limpide. La voix est forte, même par grand vent. Il faut dire que DJI a changé la capsule audio unique de l’Osmo par 4 capsules audio placées des 4 côtés du manche.
 
Sensibilité
La sensibilité était déjà bonne sur l’Osmo, c’est aussi le cas sur la Pocket2. Le bruit est plus visible chez GoPro, sans contestation possible.
 
Reconnaissance vocale
Absent. Un point faible par rapport à GoPro.
 
Menus
La Pocket 2 dispose de moins de fonctions que GoPro. On éprouve une certaine difficulté à s’habituer au sens dans lequel naviguer dans les menus.
 
Diffusion directe
La diffusion en direct vers réseaux sociaux est possible vers Facebook, YouTube depuis l’application DJI Mimo.
Activation / Connexion à l’application
Le Wi-Fi, absent d’origine de la Pocket2, ne sert pas lors de l’activation de la Pocket 2. La Pocket 2 s’active la première fois par le connecteur physique, et l’application DJI Mimo. L’application DJI Mimo est assez complète.
 
Accessoires
La taille et la forme allongée de la Pocket 2 est un handicap au développement d’accessoires  mais DJI tente de compenser peu à peu son retard avec des systèmes d’attache brevetés. La version de base (369 €) inclut un étui de protection / rangement (qui ne m’a guère convaincu), un support trépied (1/4″) permettant de fixer un mini-trépied ou tout accessoire avec pas de vis, et un Joystick amovible.
Le plus intéressant reste le Bundle Créateur DJI Pocket 2 (509 €) qui comprend, outre les accessoires de la version de base, un objectif grand angle, un micro HF avec bonnette anti-vent, une poignée et un mini-trépied.
 
Batterie 
Elle passe de 1220 à 1720 mAh, en partie pour compenser la dépense énergétique plus grande causée par les deux écrans.
 
 
Tarifs  
Version de base : 369  €.
Bundle Créateur DJI Pocket 2 : 509 €

TÉLÉCHARGER LES FICHIERS NATIFS DE LA DJI POCKET 2

Le téléchargement des fichiers vidéo bruts est une exclusivité du site voyage-images.com en partenariat avec le site magazinevideo.com. Les fichiers sont stockés sur un serveur OVH qui comprend plus d’un To de données (au total). Un espace de stockage important est donc requis, c’est pourquoi le service est accessible aux abonnés Premium. Pour vous abonner à ce service (qui vous donne droit à tous les fichiers des deux sites et d’autres avantages), il vous suffit de créer un compte puis de vous abonner pour 29€.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *