Le site generationvoyage a élaboré un tableau synoptique des pays du monde. Ce tableau tente de déterminer l’évolution de la situation pays par pays afin de préparer un éventuel voyage « post-confinement ». Histoire de savoir si vous devez annuler un voyage, voire ne pas le planifier.

Pour préparer autant que possible un futur voyage (proche ou éloigné) avec une situation si confuse, le site détermine un « indice de confiance voyage » (officieux) en fonction des données disponibles sur la maladie du COVID-19, mises à jour deux fois par jour en fonction des données fournies par le Johns Hopkins Center for Systems Science and Engineering.

Les informations précisent d’abord si les frontières du pays à visiter sont fermées ou pas. On y apprend qu’au jour de la rédaction de cet article, les Etats-Unis ont prévu une réouverture des frontières au 23-04-2020, que le Brésil a planifié la même réouverture pour le 30-04-2020. Ou que la Colombie ne l’envisage qu’un mois plus tard (le 30 Mai 2020) ou encore que l’Indonésie devait rouvrir ses frontières au 20 avril. Tous les autres pays ont des frontières fermées, hormis la France, la Royaume-Uni, le Japon, la Croatie et Saint-Pierre et Miquelon.

Les autres données sont de nature épidémiologique : Nombre de cas positifs, Nombre de décès, Nombre de guéris, Cas par million d’habitants et Taux de mortalité.

Il en résulte un indice de « confiance voyage COVID-19 » classé de A,B (Destinations sures) à F,G (Destinations risquées) en passant par C, D ou E (Destinations incertaines). L’indice est calculé par pondération du nombre de cas par million d’habitants, du taux de létalité et du taux de guérison des malades. 

Le (gros) bémol est que le site ne prend pas en compte les mesures gouvernementales prises par les différents états en matière de politique de comptabilisation des décès ou de dépistages par exemple. Or on sait maintenant que certains pays testent peu et que peu de statistiques remontent de ce fait, mais qu’ils ne sont pas pour autant à l’abri du coronavirus. On sait aussi que certains pays ont masqué les vrais chiffres (Chine, Iran, Brésil…) pour ne pas affoler leur population ou par déni. Beaucoup de pays enfin ont longtemps comptabilisé les décès dans les seuls hôpitaux (France, Royaume-Uni…) pendant que d’autres font ressortir les décès en hôpitaux et en Ehpad depuis le départ (Belgique).

C’est pourquoi c’est moins l’indice de confiance en lui-même qui est intéressant que son évolution dans le temps dans un même pays. Ainsi le graphique de la Corée du Sud reflète assez bien les phénomènes qu’on a observés dans ce pays, touché de plein fouet par les premiers cas dès le 24 février puis qui a commencé à remonter la pente de façon rapide dès le 25 Mars pour ne plus avoir quasiment de cas ni de décès aujourd’hui.

De plus, et malgré tout, le site generationvoyage reste également intéressant pour son grand tableau synoptique, en délaissant finalement cet indice de confiance peu regardant. Il dispose aussi de graphiques dont une spectaculaire évolution animée de la propagation du Covid-19 dans le monde, pays par pays simultanément depuis le 26 Février 2020 jusqu’au 17 Avril 2020. Il dispose également d’une carte montrant l’évolution du nombre de décès par jour du Coronavirus (Covid-19) dans plusieurs pays. L’intérêt de la carte est qu’on peut sélectionner deux ou plusieurs pays du monde que l’on veut comparer.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *