Mettant en scène deux jeunes premiers de renom – Tony Curtis et Kirk Douglas – les Vikings (1958) eut un immense succès  à laquelle la scène finale n’est probablement pas étrangère. Celle-ci (voir cette scène) oppose longuement Eric et Einar, liés par l’adversité mais également par la consanguinité (l’un le sait, l’autre pas).

Richard Fleisher, le réalisateur, choisit pour cette bataille un décor tout trouvé et somptueux : le Fort-de-latte qui se trouve à côté du Cap Fréhel, en Bretagne, sur la commune de Plévenon et non loin de Saint-Cast en plein coeur de la Côte d’émeraude. La découverte du fort est d’autant plus spectaculaire et appréciable que la scène finale dure plus de 5 minutes, et donne ainsi tout le loisir d’admirer le Fort et ses environs.

Ce décor naturel inspira également plusieurs autres films parmi lesquels Lancelot du lac (1974) de Robert Bresson, Ridicule de Patrice Leconte, ou encore Chouans (1987) de Philippe de Broca mais aussi des clips comme le célèbre La tribu de Dana du groupe de rap celtique Manau, clip assez ancien (1998) et que l’auteur a célébré 20 ans plus tard, en tournant  un nouveau clip (Ma Reine) sur le même lieu, avec les moyens du moment (drone., meilleure qualité d’image…).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *